A comme Artistique : itinéraire d’un tableau familier devenu familial

Publié le 31 Mai 2014

Deux femmes revenues d’une partie de pêche, une plage oranaise, une mer bleue, des voiles hasardeuses, un ciel nuageux…

Je croyais connaître ce tableau jusqu’au jour où j’ai appris qu’il avait été peint par une cousine germaine de mon arrière-grand-mère. Dès lors, j’ai regardé cette œuvre sous un autre angle, comme si, d’un seul coup, elle devenait plus importante à mes yeux. D’un tableau familier - puisqu’il a toujours trouvé place sur un des murs du salon chez mes parents - il devenait pour moi un tableau familial. D’emblée, je réfléchis à son histoire : comment cette peinture est parvenue jusqu’à nous ?

Tableau de Victorine Roussel, 1903.

Tableau de Victorine Roussel, 1903.

Une date, 1903. Une signature : V.Roussel. Seule information que j’ai : il s’agit d’une cousine d’Eliane Blanchard née Rouquayrol, du côté de sa branche maternelle Rodier. Me voilà attentif à tous les oncles et tantes de mon aïeule. Justement, je sais, grâce à mes recherches, qu’une de ses tantes, Valérie Julisme Rodier (1854- ?) s’est mariée le 20 août 1881 à Inkermann, en Algérie, avec un Marius Stanislas Victorin Roussel… J’ai une piste.

J’effectue une recherche nominative à partir de la commune d’Inkermann sur le site des ANOM : trois réponses. Une naissance, un mariage, un décès. Le mariage, je le connais. Le décès, c’est celui de Marius, survenu moins de trois mois après son mariage avec Valérie Rodier. Et la naissance… celle de Victorine Adèle Philippine Roussel. « V.Roussel » pourrait donc être Victorine Roussel. En marge de son acte de naissance, la mention de son mariage avec Edouard Alphonse Elie Vincent Vincent contracté le 4 août 1904 à Saïda. Malheureusement, aucun registre disponible en ligne pour cette commune. Me voilà dans une première impasse.

En épluchant une série de lettres adressées à mon arrière-grand-mère de la part d’une de ses cousines, Marcelle Chamayou née Rodier, nous apprenons que Victorine a beaucoup voyagé, notamment en faisant des allers-retours aux Etats-Unis dans le premier quart du XXe siècle. Nous y apprenons également qu’elle a au moins une fille, Hélène, laquelle s’est mariée à un Boissier. Grâce à cette correspondance, nous savons désormais que Victorine décède en 1972 à Baix, en Ardèche, non loin de chez sa fille.

En interrogeant ma mère sur la manière dont ce tableau est arrivé jusqu’à elle, elle me répond que, l’ayant toujours adoré, sa grand-mère, Eliane, le lui donna. Sans plus d’informations, difficile d’aller plus loin dans mes recherches. Je pense néanmoins au site d’Ellis Island, qui répertorie tous les passagers - ou presque - arrivés aux Etats-Unis entre 1892 et 1924. Malheureusement, les recherches nominatives n’aboutissent pas. Je cherche aussi bien avec le nom « Roussel » qu’avec celui de « Vincent » mais ne trouve que des homonymes, pas la Victorine Roussel que je cherche.

Du côté de Baix, j’ai l’espoir de retrouver un ou une de ses descendant-e-s, puisqu’elle est décédée en 1972 non loin de chez sa fille Hélène. Là encore, après quelques appels passés, aucune trace d’éventuels cousins pouvant me renseigner sur la vie de Victorine Roussel.

Finalement, je me retrouve un peu comme ces pêcheuses à l’arrière-plan de ce tableau, à chercher et ratisser le moindre indice sur une plage généalogique tellement vaste. Et c’est peut-être ce qui fait le charme de cette œuvre : son mystère.

Tableau de Victorine Roussel, 1903 / Signature de Victorine "V.Roussel"
Tableau de Victorine Roussel, 1903 / Signature de Victorine "V.Roussel"

Tableau de Victorine Roussel, 1903 / Signature de Victorine "V.Roussel"

Rédigé par Guillaume Chaix

Publié dans #Challenge AZ, #Trésors d'archives

Commenter cet article

Elodie 31/05/2014

Partir d'un tableau, quelle bonne idée ! La généalogie me fascinera toujours.

Geneamick 31/05/2014

Belle histoire généalogique, pour un tableau qui est devenu encore plus précieux. (-:

Chantal 31/05/2014

Un tableau qui traverse les générations sans qu'on sache comment il a voyagé, ni comment a voyagé celle qui l'a peint ! Quelle belle histoire, merci de nous l'avoir faite partager !

Sandrine Wuilleme 01/06/2014

Réussir à trouver les liens qui nous unissent aux objets que nous avons cotoyé, vaste projet :) Bon courage pour la suite des recherches.